offres_abonnementacces_club

 


JUSTICE
Les traducteurs en appellent à Hollande pour être payés

LEXTIMES.FR (avec AFP) | 26 FÉVRIER 2013 18:15

La Société française des traducteurs (SFT) en appelle à François Hollande concernant les retards « chroniques » de paiement des interprètes et traducteurs auprès des tribunaux, qui peuvent selon elle « aller jusqu'à plusieurs années ».

« Les restrictions budgétaires résultant de l'application de la loi organique relative aux lois de finance (LOLF) ont entraîné, dans les différentes juridictions, des retards chroniques dans le paiement des frais de justice, notamment dans le pénal », écrit la SFT, syndicat national des traducteurs professionnels, dans une lettre au président de la République et à la garde des sceaux Christiane Taubira, datée du 30 janvier et diffusée aujourd'hui à la presse.

« Les honoraires et remboursements de frais [...] qui nous sont dus pour nos interventions dans les tribunaux et les services de police et de gendarmerie nous sont versés avec des retards pouvant aller jusqu'à plusieurs années », ajoutent le président de la SFT Graham Maclachlan et la responsable de la commission experts Teresa Intrieri. « Les délais de règlement effectifs, rarement inférieurs à trois mois, dépassent de loin ceux prévus par les textes applicables aux marchés publics », ajoutent les signataires, demandant « des délais de règlement de trente jours ».

Ils soulignent qu'un rapport d'un groupe de réflexion institué par le ministère de la justice, daté de mars 2011, préconisait de « clarifier et simplifier les circuits de paiement en vue d'abréger les délais » mais estiment que « la situation, loin de s'être améliorée, s'est détériorée depuis »(1).

Le budget 2013 de la justice prévoit une hausse de 15 % des crédits alloués au paiement des frais de justice, à 477 millions d'euros, afin notamment d'accélérer les paiements des interprètes et des analyses spécialisées. Mais selon la SFT, « les budgets de 2013 serviront à régler des honoraires engagés en 2012 et restés impayés toute l'année ».
___________
(1) « Justice: Le grand ras-le-bol des interprètes qui évoquent des retards très importants dans les payes », Stéphane Malka, 21 oct. 2011.


Réagir à cet article

LexTimes.fr n'accepte pas de réactions ou commentaires anonymes, vous devez donc préalablement vous inscrire à l'une de nos formules d'abonnement gratuite ou payantes pour pouvoir réagir ou commenter un article.

Après contrôle par le webmaster, votre commentaire sera publié avec pour signature vos prénom, initiale de votre nom et ville de résidence et, le cas échéant, le pays si vous résidez à l'étranger. Votre nom complet, titres et/ou qualités ne seront publiés que sur votre demande expresse.

Si vous êtes nommément cité dans un article, votre droit de réponse et votre droit de retrait partiel ou total doivent être mis en œuvre conformément aux dispositions générales de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse et aux dispositions particulières de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique.
Nom

Email

Vous réagissez à l'article

Votre commentaire

 



▼ fil afp pour lextimes.fr






▼ articles les plus lus

 
À la Une Éditos Législation Jurisprudence En Bref Indices Agendas Forum Juridique Espace Abonnés