Reconversion professionnelle : 50 postes de magistrats accessibles aux professionnels du droit

Devenir magistrat pour les professionnels du privé ou du public. Illustration Ministère de la justice.
Devenir magistrat pour les professionnels du privé ou du public. Illustration Ministère de la justice.

Le ministère de la justice propose 50 postes de magistrats du second grade accessibles par concours complémentaire à des personnes ayant exercé, pendant au moins sept ans, une activité professionnelle « particulièrement qualifiante » dans le domaine juridique, administratif, économique ou social.

Sont concernés les avocats, notaires, directeurs des services de greffe judiciaire, officiers de police ou de gendarmerie, juristes d’entreprises, enseignants et cadres de la fonction publique, âgés d’au moins 35 ans au 1er janvier 2017.

Outre ces deux conditions particulières liées à l’expérience professionnelle et à l’âge, ces professionnels du privé ou du public souhaitant se reconvertir dans la magistrature doivent en outre satisfaire à quatre conditions cumulatives générales de base qui sont : être de nationalité française, être titulaires d’un diplôme bac +4, jouir de ses droits civiques et être de bonne moralité et être en position régulière au regard du Code du service national pour les candidats masculins.

Le dossier de candidature est à télécharger ou à demander à l’ENM [École nationale de la magistrature, 10 rue des Frères Bonie, 33080 Bordeaux Cedex] et doit être envoyé par pli recommandé ou déposé contre récépissé à l’ENM pour le lundi 15 mai 2017 au plus tard.