Actualités

Emmanuel Macron au soir du premier tour, Parc des Expositions, porte de Versailles, 23 avr. 2017. Photo En Marche !
Le scenario catastrophe tant redouté par les « républicains pro-européens » — un second tour Marine Le Pen–Jean-Luc Mélenchon — ayant été fort heureusement évité, la menace d'un Frexit s’éloigne. Et la France, l’Europe et le monde respirent à plein nez, à pleins poumons, de joie, de bonheur. Et les marchés applaudissent à tout rompre : +4,1 % pour la bourse de Paris à l’ouverture ce lundi matin et elle entraîne dans son sillage Madrid et Milan (+3 %), Francfort (+2,06 %) et Londres (+1,37 %) et probablement New-York également cette après-midi avec les futures résolument dans le vert en fin de matinée. Wouah ! Les républicains (à ne pas confondre avec le parti du même nom) ont gagné !
Lettre du garde des sceaux à un futur ministre de la justice
De manière tout-à-fait inattendue et inhabituelle, le ministre de la justice Jean-Jacques Urvoas a publié hier aux éditions Dalloz une Lettre du garde des Sceaux à un futur ministre de la Justice de 57 pages, sobrement intitulée « Partageons une ambition pour la justice » où il formule moult propositions dont certaines fort consensuelles.
Devenir magistrat pour les professionnels du privé ou du public. Illustration Ministère de la justice.
Le ministère de la justice propose 50 postes de magistrats du second grade accessibles par concours complémentaire à des personnes ayant exercé, pendant au moins sept ans, une activité professionnelle « particulièrement qualifiante » dans le domaine juridique, administratif, économique ou social.
En Guyane, la propagande électorale est à consulter en mairie.
La Commission nationale de contrôle de la campagne électorale (Cnccep) dit prendre acte de l’impossibilité d’expédier la propagande électorale des candidats à l’élection présidentielle — qui est disponible sur son site — aux électeurs guyanais avant le premier tour de scrutin et recommande qu’elle soit tenue à la disposition du public dans les mairies « dans le respect du principe d’égalité entre les candidats ».
Emmanuel Macron, l'Emission politique, 6 avril 2017. Capture d'écran.
Le favori des sondages et le candidat hyper-préféré des Français si, par malheur, Marine Le Pen devait, elle et lui, parvenir, ensemble, à franchir le premier tour de l’élection présidentielle était l’invité hier de l’Émission politique de David Pujadas et Léa Salamé sur France 2 et la question de son patrimoine a été incidemment remise sur la table pour la énième fois sans que, une fois encore, Emmanuel Macron ne parvienne à convaincre d’avoir tout dilapider en si peu de temps.
Les avocats interpellent les candidats à l'élection présidentielle 2017
Le Conseil national des barreaux (CNB) a publié une synthèse des réponses de six candidats, les cinq « grands » et Nicolas Dupont-Aignan, à l’élection présidentielle à ses 17 propositions articulées autour de quatre thématiques (justice, économie et finances, exercice professionnel et droits fondamentaux). Bref condensé de la synthèse.
Eurojust.
Après le constat d’échec par le Conseil européen des 9 et 10 mars dernier de créer un Parquet européen, 13 des 27 ministres de la justice de l’Union européenne ont signé hier à Bruxelles la lettre de notification ouvrant la voie à une mise en place d’un Parquet européen dans le cadre d’une coopération renforcée.
Maison de l'ordre des avocats, Paris 17e. Dessin projeté Renzo Piano Building Workshop.
La valeur vénale de la future Maison des avocats (MOdA) de Paris, construite en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement) aux Batignolles, est estimée à 82,9 millions d’euros par Patrick Colomer, expert immobilier près la cour d’appel de Paris.
Présidentielle 2017
Les onze candidats à l'élection présidentielle. Photomontage.
Après la publication par le Conseil constitutionnel des parrainages de tous les candidats à l’élection présidentielle, c’est au tour de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) de publier, pour la première fois, la déclaration de patrimoine de tous les candidats à l’élection présidentielle des 23 avril et 7 mai 2017.
Présidentielle 2017
Benoît Hamon, François Fillon, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, débat du premier tour présidentielle 2017, 20 mars 2017. Capture d'écran Jon Helland/LexTimes.
Cinq des onze candidats en lice pour l’élection présidentielle 2017, Benoît Hamon, François Fillon, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, ont eu l’occasion d’échanger hier soir, 34 jours avant le premier tour, pendant plus de trois heures, sur Tf1 et Lci sur ce que serait la France avec ou sans eux au cours des cinq prochaines années. La police d’audience était assurée par Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray.

Pages

S'abonner à Actualités