Actualités

WhatsApp Facebook
Après la sanction de 150 000 euros infligée mardi par la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés), c’est au tour de la Commission européenne de sanctionner aujourd’hui le réseau social Facebook à concurrence de 110 millions d'euros pour des renseignements inexacts fournis dans le cadre de l'enquête lors de son rachat de l'application mobile WhatsApp.
De g. à d. François Bayrou, Gérard Collomb, Nicolas Hulot et Sylvie Goulard. Photomontage.
La composition du premier gouvernement d’Édouard Philippe a annoncé mercredi est paritaire comme l’avait promis le président de la République Emmanuel Macron : 11 hommes et autant de femmes, 11 politiques et autant de personnalités provenant de la société civile avec parmi les professionnels de la politique : deux LR (Bruno Le Maire et Gérald Darmanin), deux radicaux de gauche (Jacques Mézard et Annick Girardin), deux MoDem (François Bayrou et Marielle de Sarnez), un PS (Jean-Yves Le Drian), un écologiste (Nicolas Hulot) et trois récemment convertis En Marche ! dont deux ex-PS (Gérard Collomb et Richard Ferrand) et une ex-MoDem (Sylvie Goulard).
Données personnelles
Facebook
La formation restreinte de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a prononcé une sanction de 150 000 euros à l’encontre du réseau social Facebook pour de nombreux manquements concernant la « combinaison massive des données personnelles des internautes à des fins de ciblage publicitaire » et le « traçage à leur insu des internautes, avec ou sans compte, sur des sites tiers via un cookie "datr" ».
Conseil constitutionnel.
Le Conseil constitutionnel a proclamé, mercredi 10 mai, Emmanuel Macron élu président de la République avec 20 743 128 (66,10 %) des 31 381 603 suffrages exprimés, après en avoir annulé 16 467 (0,05 %) dans 30 des 69 242 bureaux de vote pour des raisons diverses contre 4 691 suffrages annulés dans 12 bureaux de vote lors du premier tour.
Emmanuel Macron, 8e président de la Ve République. Capture d'écran Jon Helland/LexTimes.
Emmanuel Macron a été élu hier soir huitième président de la Ve République avec 66,1 % des suffrages exprimés contre 33,9 % pour son adversaire Marine Le Pen qui signe malgré tout avec plus de 10 millions de voix le plus haut score pour le parti xénophobe d’extrême droite, selon les chiffres définitifs du ministère de l’intérieur.
Corriere della Sera, 5 mai 2017, p. 3.
Dans une interview accordée à l’envoyé spécial à Ennemain (Somme) du quotidien milanais Corriere della Sera, la candidate frontiste à l’élection présidentielle Marine Le Pen se dit être « comme David contre Goliath ». Elle juge Emmanuel Macron « arrogant et obscur » et François Fillon est ni plus ni moins qu'une « merde ».
Débat Macron - Le Pen, 3 mai 2017.
En 2002, Jacques Chirac avait carrément refusé de débattre avec son adversaire frontiste Jean-Marie Le Pen qui était parvenu, pour la première fois de l’histoire de la Ve République, au second tour de l’élection présidentielle en éliminant le candidat socialiste Lionel Jospin et la France — meurtrie au plus profond d’elle-même mais unie — s’en était si émue qu’elle avait battu le pavé à l’unisson pour appeler à voter pour le candidat républicain Chirac et contre l’adversaire xénophobe Le Pen.
  « La loi n’est l’expression de la volonté générale que dans le respect de la Constitution ». Conseil constitutionnel, 23 août 1985, n° 85-197 DC.  
Les 59 suffrages exprimés par les électeurs de la petite commune de Celles-lès-Condé (Aisne) annulés par Conseil constitutionnel. Photo Pascal3012.
Le Conseil constitutionnel a publié hier les résultats définitifs du premier tour de scrutin de l’élection du président de la République, après avoir annulé pour des raisons diverses 4 691 suffrages exprimés dans 12 bureaux de vote et procédé à trois rectifications mineures.
Appel de Nicolas Sarkozy sur Facebook à voter Emmanuel Macron, 26 avr. 2017.
L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy appelle à voter Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle, dans un bref message posté sur sa page Facebook.

Pages

S'abonner à Actualités