Droit du travail

Aubert & Duval
La prime de panier et l’indemnité de transport, malgré leur caractère forfaitaire, ne constituent pas un complément de salaire, a jugé la cour de cassation à l’occasion d’un litige opposant la CGT à une filiale du groupe Eramet, la société Aubert & Duval.
Syndicat des travailleurs corses.
Rejetant le pourvoi des autres syndicats, la chambre sociale de la cour de cassation a approuvé le tribunal d’instance qui avait jugé, sur renvoi après cassation, que le Syndicat des travailleurs corses (STC) ne poursuit pas « un objectif contraire aux valeurs républicaines ».
Rupture conventionnelle
Cour de cassation.
Si le défaut d'entretien entraîne effectivement la nullité de la convention de rupture, a jugé la chambre sociale de la Cour de cassation, il appartient toutefois à celui qui l'invoque d'en établir l'existence.
Enseignes du groupe Vivarte.
Constitue un moyen de preuve licite, a jugé la Cour de cassation, la copie de documents que les délégués du personnel ont pu consulter à l’occasion de l’exercice de leurs fonctions et leur production ne porte pas une atteinte disproportionnée au droit au respect de la vie privée personnelle des salariés concernés au regard du but poursuivi.
Renault Douai.
Au sein d’une même entreprise, les salariés qui effectuent un travail identique peuvent être rémunérés différemment lorsqu'ils exercent sur des zones géographiques où le coût de la vie n’est pas le même, a jugé la Cour de cassation concernant des différences de rémunération existant entre les établissements franciliens et de province de la société Renault.
Continental Clairoix.
La cour de cassation a cassé partiellement les 542 arrêts de la cour d’appel d’Amiens en ce qu’ils avaient déclaré la société mère de Continental France, la société de droit allemand Continental AG, coemployeur des salariés de sa filiale.
Banque des États de l'Afrique centrale.
La cour de cassation a ordonné hier la mainlevée d'une saisie-attribution opérée sur les avoirs du bureau parisien de la Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC) dans les livres de BNP Paribas. 
Conseil de prud'hommes de Paris.
Le conseil de prud'hommes de Paris a jugé que le terme "PD" employé par la tenancière d'un salon de coiffure à l'encontre d'un salarié licencié pendant sa période d'essai ne peut être retenu comme propos homophobe car « il est reconnu que les salons de coiffure emploient régulièrement des personnes homosexuelles, notamment dans les salons de coiffure féminins, sans que cela ne pose de problèmes » mais lui a néanmoins alloué 5 000 euros pour le caractère injurieux dudit propos.
Les frais d’une expertise sollicitée par un comité d’hygiène et annulée par le juge judiciaire resteront à la charge de l’employeur jusqu’au 31 décembre 2016, a jugé la cour de cassation sur renvoi dans la foulée de la décision du conseil constitutionnel qui a laissé au législateur jusqu’au 1er janvier 2017 pour remédier à cette inconstitutionnalité.
La cour d’appel de Versailles a jugé l’opération de restructuration intervenue en juin 2007 des filiales françaises du groupe hollandais Wolters Kluwer, un spécialiste de l’information juridique et fiscale présent dans 170 pays, constitutive d’une manœuvre frauduleuse, à l’égard du comité d’entreprise et des salariés de la société Wolters Kluwer France »</em> et l’a déclarée <em>« inopposable à ces derniers, dans les effets de l’emprunt de 445 millions d’euros auprès de la société mère HWKF, sur la réserve spéciale de participation »</em>

Pages

S'abonner à Droit du travail