Art : Le Canada offre une œuvre de Heather Caroll à la CPI

Inukshuk réalisé par l'artiste Heather Carroll. Photo CPI.
Inukshuk réalisé par l'artiste Heather Carroll. Photo CPI.

Le ministre de la justice et procureur général du Canada Jody Wilson-Raybould et la présidente de la Cour pénale internationale (CPI) Silvia Fernández de Gurmendi, ont dévoilé aujourd’hui, une œuvre d'art offerte par le Canada à la CPI, lors d’une cérémonie qui s'est déroulée au siège de la Cour à La Haye, aux Pays-Bas, en présence du procureur, du procureur adjoint, du Greffier, de juges et du président de l'Assemblée des États Parties O-Gon Kwon. L'artiste Heather Carroll était également présente.

L'œuvre d'art réalisée par Heather Carroll est un Inuksuk, c'est-à-dire « un repère de pierre fait de blocs empilés traditionnellement construits par les Inuits dans les régions arctiques du nord du Canada ». Dans la langue inuktitut, le terme Inuksuk signifie « agir en qualité d'être humain », et la signification traditionnelle d'Inuksuk se traduit par « vous êtes sur la bonne voie ». Les Inuksuit sont utilisés pour marquer un lieu de respect ou même signifier un lieu de pouvoir.

« L'Inuksuk est un symbole éternel du Nord canadien. Les origines autochtones de la sculpture soulignent la diversité et l'inclusion que les Canadiens apprécient », a déclaré le ministre de la justice et procureur général du Canada Jody Wilson-Raybould,, lors de la cérémonie. « Les pierres symbolisent la coopération, la force et l'harmonie, incarnant l'objectif et l'esprit de la Cour pénale internationale. Ce don démontre le soutien du Canada à la Cour ».

« C'est un grand plaisir d'accepter un cadeau du Canada, un pays qui a été défenseur de la CPI depuis le tout début », a déclaré la présidente de la CPI Silvia Fernández de Gurmendi lors de la cérémonie. « L'Inukshuk est une belle expression d'espoir pour l'avenir, car Inukshuk signifie que "vous êtes sur la bonne voie". J'espère que dans les années à venir, les États parties, la société civile et la Cour poursuivront leur chemin ensemble sur cette voie pour garantir la responsabilité des crimes les plus graves, pour aider à les empêcher de se produire et pour rendre justice aux victimes ».

Depuis son déménagement dans ses nouveaux locaux permanents en décembre 2015, la CPI a reçu des œuvres d'art des gouvernements de la Belgique, de la République de Corée, du Japon, du Liechtenstein, du Portugal, du Sénégal, de la Slovénie et de la Tunisie, représentant leur patrimoine culturel et reflétant le mandat de la Cour.