Aller au contenu principal

Chômage : De mai 2012 à mai 2017, hausse de 26,45% toutes catégories confondues

Par Alfredo Allegra | LEXTIMES.FR |
Pôle emploi Pôle emploi

Une petite embellie de quelques mois avait suffi pour que l'ancien chef de l'État François Hollande sorte de sa réserve et revendique en début de semaine sa part du gâteau de la croissance qui commence à poindre le nez. Patatras, les chiffres à fin juillet 2017 publiés hier sont, de nouveau, mauvais avec une augmentation de 34 900 (+1,0 %) chômeurs de catégorie A en métropole au cours du dernier mois et de 58 800 (+1,1 %) pour les catégories A, B et C.

Globalement, sous le quinquennat Hollande, de mai 2012 à mai 2017, toutes catégories confondues, en métropole et dans les DOM (France entière), le nombre de chômeurs est en hausse de 1 369 830 unités à 6 548 680 (+26,45 %) contre 5 178 850 cinq ans auparavant, selon les données de Pôle emploi. Le pic ayant été atteint au mois de janvier 2017 avec un nombre de chômeurs record de 6 732 580, la baisse persiste même en juillet 2017 de 15 410 grâce à la catégorie D (chômeurs en formation ou en maladie) qui, elle, baisse le mois écoulé de 122 620 unités (-39,85 %).

Dans le détail, au cours des cinq dernières années, le nombre de chômeurs de catégorie A passe de 3 014 530 à 3 591 190 (+19,13 %) avec un plus haut à 4 003 660 en janvier 2016, celui de catégorie B (activité réduite de 78 heures ou moins dans le mois) passe de 585 580 à 730 550 (24,76 %) et un pic de 785 300 en septembre 2016, la catégorie C (activité de plus de 78 heures dans le mois) passe 906 290 à 1 428 180 (+57,59 %) qui constitue le plus haut du quinquennat écoulé, la catégorie E (créateurs d'entreprise et contrats signe la meilleure performance à 444 300 (14,20 %) contre 389 080 en début de quinquennat. Seule la catégorie D enregistre une baisse à... N +5 et 2 mois. 

 

Ajouter un commentaire