Expertise : La valeur vénale de la MOdA de Paris

Maison de l'ordre des avocats, Paris 17e. Dessin projeté Renzo Piano Building Workshop.
Maison de l'ordre des avocats, Paris 17e. Dessin projeté Renzo Piano Building Workshop.

La valeur vénale de la future Maison des avocats (MOdA) de Paris, construite en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement) aux Batignolles, est estimée à 82,9 millions d’euros par Patrick Colomer, expert immobilier près la cour d’appel de Paris.

Selon la présentation qui est en faite par le cabinet Colomer, la nouvelle Maison aux Batignolles sera un « immeuble à vocation tertiaire d’environ 7 191 m² de surface de plancher qui pourra accueillir au minimum 225 collaborateurs […], un auditorium gradiné de 100 places et un espace polyvalent (agora/bibliothèque) ».

Directement relié à la station de métro Porte de Clichy mais sans parking, l’immeuble, édifié par le même architecte que celui qui réalise le Palais de justice, Renzo Piano, comprendra un commerce au rez-de-chaussée, un espace polyvalent aux premier et deuxième étages, un auditorium aux troisième et quatrième étage, des bureaux du troisième au septième étage, et le huitième étage sera celui du bâtonnier avec possibilité d’accueillir une douzaine de postes de travail « avec des prestations de haute qualité » ainsi qu’une salle du conseil de 55 places.

Pour déterminer la valeur vénale, M. Colomer, spécialiste en estimation de fonds de commerce, indemnité d’éviction et valeurs locatives selon l’annuaire de la cour d’appel, procède d’abord à la valeur locative de l’immeuble qui est de 120 000 euros pour le commerce du rez-de-chaussée de 121,60 m² et une réserve en sous-sol de 58,80 m², outre un droit d’entrée de 600 000 euros, et de 3,12 millions d’euros pour le reste de l’immeuble qui totalise 6 354,60 m².

En partant de ces deux valeurs locatives, confirmées par « l’approche par comparaison », la valeur vénale ressort à 2,73 millions d’euros pour le commerce selon l’expert, soit un peu plus de 18 000 €/m², et 80,17 millions d’euros pour le reste, soit 12 616,06 €/m², ce qui fait une valeur vénale totale de 82,9 millions d’euros.

Ce rapport, transmis hier soir aux quelque 28 000 avocats parisiens, qui conclut à une valeur de 82,9 millions d’euros pour « un prix de la VEFA qui est actuellement de 75 M€ », a été présenté en Conseil de l'ordre mardi dernier dont le bâtonnier entend ainsi jouer la « transparence » après les violentes critiques dont il et ses prédécesseurs ont fait l’objet lors de la dernière campagne électorale ordinale.

Un candidat au bâtonnat, Carbon de Seze, avait en effet réclamé « un moratoire » sur ce projet aux Batignolles et « un débat public et accessible à tous [les] confrères sur cet investissement qui va engager [les] finances [de l’Ordre et de la Carpa] pour plusieurs décennies », chiffrant la dépense entre 80 et 100 millions d'euros au lieu des 75 millions d'euros annoncés. L'expert Colomer n'est pas un inconnu du barreau de Paris, il a participé à la sous-commission Baux commerciaux et notamment à une réunion qui s'est tenue le 16 décembre 2014 sur le thème « Loi Pinel : pyromane ou visionnaire, incendie ou incidences ».