Forex : Mise en garde contre la société iMarketsLive

International Markets Live Ltd.

L’Autorité des marchés financiers (AMF) met en garde le public contre les activités d’une société britannique dénommée International Markets Live Ltd (iMarketsLive) qui propose aux épargnants — et en ciblant plus particulièrement un public très jeune dont des lycéens — des abonnements à différentes formations et solutions logicielles destinées à accompagner l’investisseur dans des activités de trading sur le marché des changes, dit Forex.

Le siège de la société iMarketsLive, au 3e étage du 207 Regent Street à Londres, mentionné sur son site au bas de la page « Terms and Conditions », n’est en fait qu’une boîte aux lettres facturée £79,99 par une société spécialisée dans la création et la domiciliation de sociétés. Outre ses « formations et outils logiciels pédagogiques présentés comme une aide à l’investissement sur le marché des changes », la société offre, en parallèle, la possibilité à ses proies de percevoir « une rémunération augmentant mécaniquement avec le nombre de nouveaux adhérents recrutés ».

À la suite de plusieurs signalements d’épargnants, y compris de parents de très jeunes épargnants, le gendarme de la bourse indique dans un communiqué diffusé hier que cette société International Markets Live Ltd ne bénéficie, en France, d’aucune autorisation pour exercer une activité régulée par l’AMF sur le territoire français et recommande aux investisseurs de ne pas donner suite à ses sollicitations et de ne pas les relayer auprès de tiers, sous quelque forme que ce soit.

D’une manière générale, l’AMF rappelle aux épargnants les règles de vigilance à appliquer avant tout investissement qui sont qu’aucun discours commercial ne doit faire oublier qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé, qu’il convient d’obtenir un socle minimal d’informations sur les sociétés ou intermédiaires qui vous proposent le produit (identité sociale, pays d’établissement, responsabilité civile, règles d’organisation, etc...), qu’il ne faut investir que dans ce que vous comprenez et, enfin, posez-vous la question de savoir comment est réalisée la valorisation du produit proposé (prix d’achat ou prix de vente) et renseignez-vous précisément sur les modalités de revente du produit et les délais liés, notamment dans le cas où le produit investit sur une classe d’actifs peu liquide.

Il n’existe pas de produit à haut rendement sûr, martèle de manière régulière le régulateur à chaque fois que l’occasion se présente. À moins que vous ne soyez un investisseur professionnel avisé, vous ne devez donc pas investir dans un produit à un haut rendement car plus le rendement est prétendument haut, plus le risque est élevé de perdre tout ou partie de votre capital.