Aller au contenu principal

Primaire LR : NKM à la recherche de parrainages tous azimuts

Par Alfredo Allegra | LEXTIMES.FR |
Site nk-m2017.fr. Capture d'écran. Site nk-m2017.fr. Capture d'écran.

Nathalie-Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire LR pour la présidentielle 2017, est en mal de parrainages et solliicte tous azimuts, y compris au Front national, pour que soit représentée sa « sensibilité politique faite de modernité et éprise de liberté ».

« Je lance un appel aux élus qui aiment la démocratie comme vous la vivez au quotidien dans votre conseil municipal ou dans votre commune », écrit la conseilère du 14e arrondissement de Paris Nathalie Kosciusko-Morizet au maire Front national (FN) d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) Steeve Briois pour lui rappeler qu'en tant que « maire, adhérent ou non à un parti politique », il a la responsabilité de choisir celles et ceux qui seront « candidats à la primaire qui préparera l'alternance en 2017 ».

Cette primaire ouverte de la droite et du centre, insiste Mme Kosciusko-Morizet, ne sera une réussite que si elle l'occasion d'un débat démocratique et pour cela, en mal de parrainages, elle quémande élus de tous bords et adhérents LR pour y représenter une « sensibilité politique faite de modernité et éprise de liberté » qui doit être entendue même si elle n'est pas partagée, plaide-t-elle.

Il ne reste que quelques jours pour m'envoyer votre parrainage, exhorte NKM qui explique que le  formulaire rempli peut être envoyé à son adresse parrainages@nk-ml.fr et qu'elle est joignable au 06 18 85 95 39. Et l'élu frontiste, qui en est désolé, décline néanmoins gentiment car il soutient « une autre candidate à la présidentielle ».

Sollicitée par LexTimes quant à ce démarchage d'un maire frontiste, Mme Kosciusko-Morizet nous a fait répondre par l'un de ses proches collaborateurs qu'elle a « utilisé un listing d'élus du centre, LR, de droite et de non-inscrits » qui n'est pas de toute première fraîcheur et c'est ce qui expliquerait la présence dans ce fichier de M. Briois car il a été conseiller régional non-inscrit (NI) du Nord-Pas-de-Calais de mars 1998 à décembre 2015 et député européen NI de juillet 2014 à juin 2015, date à laquelle a été fondé le parti Europe des nations et des libertés (ENL) auquel adhèrent les 20 députés européens frontistes. M. Briois est toutefois maire FN d'Hénin-Beaumont depuis mars 2014 après en avoir été conseiller municipal de juin 1995 à mars 2014.

 

Ajouter un commentaire