Retraites : La pension moyenne des femmes est inférieure de 42 %

Les retraités et les retraites en 2018

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie un ouvrage intitulé « Les retraités et les retraites » qui rassemble les éléments de cadrage et les chiffres clés permettant d’appréhender la question des retraites et de l’invalidité, premier poste de dépenses de la protection sociale avec 308 milliards d’euros de pension versés en 2016.

Fin 2016, la France compteLes retraités et les retraites, édition 2018, sous la direction de Franck Arnaud et Gwennaël Solard, coordonné par Christel Collin. Collection Panoramas de la DREES, mai 2018, 272 p. 16,1 millions de retraités de droit direct, dont 1,1 million vivent à l’étranger. Cela représente 149 000 personnes de plus qu’en 2015. 1,1 million de retraités perçoivent uniquement un droit dérivé. Le nombre de retraités de droit direct continue d’augmenter mais à un rythme plus faible qu’entre 2010 et 2014 (+186 000 retraités par an en moyenne). 553 000 personnes bénéficient d’une allocation du minimum vieillesse, 68 000 d’entre elles ne perçoivent aucune retraite.

Un tiers des retraités de droit direct sont polypensionnés, c’est-à-dire qu’ils perçoivent des pensions provenant de plusieurs régimes de retraite de base.

Le montant moyen de la pension de droit direct des retraités résidant en France, tous régimes confondus, s’établit à 1 461 euros bruts mensuels, soit 1 361 euros nets. La pension moyenne des femmes (1 091 euros bruts par mois en moyenne) est inférieure de 42 % à celle des hommes (1 891 euros bruts). Cet écart entre les femmes et les hommes se réduit à 29 % si l’on tient compte de la pension de réversion dont les femmes bénéficient majoritairement.

En 2015, le niveau de vie médian des retraités s’élève à 1 760 euros par mois, ce qui est légèrement supérieur à celui de l’ensemble de la population (1 690 euros). Les pensions représentent 80 % à 90 % du revenu disponible des retraités selon la situation du ménage. 67 % des non-retraités pensent toutefois que leur niveau de vie à la retraite sera plus faible que celui de la population générale, selon le Baromètre d’opinion 2017 de la DREES.

Trois quarts des Français souhaiteraient dans l’idéal partir à la retraite à 60 ans ou avant. Pour autant, seulement un non-retraité sur sept estime que cela lui sera possible. Fin 2016, l’âge moyen de départ à la retraite est de 61 ans et 10 mois, il était de 60 ans et 6 mois en 2010.

Même si le passage direct entre emploi et retraite est la situation la plus courante, près de la moitié des assurés connaissent au moins une fois une période significative de chômage, de maladie ou d’invalidité, et certains d’entre eux sont totalement absents du marché du travail et de tous dispositifs publics entre ces deux âges.