Restaurants : La ferme du Carandeau

La ferme du Carandeau, 3 oct. 2012. Photos Jon Helland pour LexTimes.fr.

À 80 kilomètres de Paris et à 500 mètres du wagon de l'armistice où furent signés les armistices du 11 novembre 1918 et du 22 juin 1940 entre l'Allemagne et la France, LexTimes.fr a découvert fortuitement La ferme du CarandeauLa ferme du Carandeau, route de l'Armistice, 60200 Compiègne, ☎ 03 44 85 89 89., un restaurant-grill dans une bâtisse à colombages bretons qui, midi et soir, a une seule formule avec un menu unique à 26 euros tout compris, incluant apéritif et vin rosé et rouge à discrétion.

La pièce-maîtresse est un savoureux cochon grillé servi avec un gratin de pommes de terre pour toutes les convives en même temps vers 14 heures et avant cela, un buffet avec notamment des charcuteries et un excellent pâté maison. Après le cochon, fromage et dessert. En y ajoutant, une demi-bouteille de Vittel et deux cafés, l'addition s'est élevée à 57,50 euros pour deux.

Deux ans plus tard, c'est la déception totale. Le buffet a été remplacé par des rillettes et une terrine de campagne immangeables prétendument « maison », le cochon, à présent dissimulé dans la cuisine, devait être de la veille, le fromage sorti du frigo était sans saveur et la « tarte tatin » de mauvaise facture. Dommage...