Théâtre : Faust, de Goethe

Faust de Goethe, au théâtre le Ranelagh. Photo Ben Dumas. Romain Dutheil (G) et Ronan Rivière (D).
Faust de Goethe, au théâtre le Ranelagh. Photo Ben Dumas. Romain Dutheil (G) et Ronan Rivière (D).

« Faust » (1808), de Johann Wolfgang Goethe (1749-1832). Traduit par Gérard de Nerval (1828) et adapté par Ronan Rivière. Mise en scène par Ronan Rivière. Avec Ronan Rivière (Méphistophélès), Jean-Benoît Terral (Faust âgé), Romain Dutheil ou Anthony Audoux (Faust jeune), Jérôme Rodriguez ou Olivier Lugo (Wagner), Aymeline Alix (Marthe) et Laura Chetrit (Marguerite). Et au piano Léon Bailly ou Olivier Mazal. Au théâtre le RanelaghThéâtre Ranelagh, 5 rue des Vignes, Paris-16e. M° la Muette. Jusqu'au 26 mars 2017. Du mercredi au samedi à 19h et dimanche à 15h. De 28 à 32 €. Rés.: 01 42 88 64 44.. Jusqu'au 26 mars 2017. 85'.

Las de son insuccès et de sa quête perpétuelle du savoir, un vieil alchimiste, Faust, signe un pacte avec le diable, Méphistophélès, aux termes duquel il recouvrera jeunesse et beauté et sera initié à tous les plaisirs et jouissances terrestres contre l'engagement irrévocable de lui livrer son âme lorsqu'il trépassera.

Ronan Rivière signe l'adaptation et la mise en scène et joue le diable dans cette version écourtée qu'il juge lui-même « vivante, puissante et enlevée » et qu'il a voulu « accessible, qui en resserre l'intrigue et qui mette en lumière l'humour, le romantisme échevelé et les multiples actions ». Quant à la mise en scène, il dit avoir pris le pari d'un univers étrange « à la frontière de l'expressionnisme et du mystère religieux. Un escalier, dont les marches sont en bois usé et l'armature d'acier, mène vers l'obscurité [...] forme des angles, des espaces et crée le labyrinthe manipulé par Méphistophélès pour perdre Faust et Marguerite ».

Un accessit à Corinne Rossi pour les jolis costumes aux couleurs vives — et notamment celui rouge sang du diable — qui se détachent du décor dépouillé et donnent aux personnages une certaine majesté.