Théâtre : Le chat

Le chat, au théâtre de l'Atelier.
Le chat, au théâtre de l'Atelier.

« Le chat », d'après le roman éponyme de Georges Simenon (Presses de la Cité, Paris, 1967), adaptation théâtrale de Christian Lyon et Blandine Stintzy. Mis en scène de Didier Long. Avec Myriam Boyer (Marguerite), Jean Benguigui (Émile) et le chat (Joseph). Au théâtre de l'AtelierThéâtre de l'Atelier, 1 place Charles Dullin, Paris-18e. M° Anvers ou Pigalle. Jusqu'au 31 décembre 2016. Du mardi au samedi à 21h et dimanche à 15h. De 17 à 39 €. Rés.: 01 46 06 49 24.. Jusqu'au 31 décembre 2016. 90'.

Sexagénaires, Marguerite et Émile n'ont rien en commun et sont même à l'opposé l'un de l'autre socialement et culturellement, lui est un ancien ouvrier bourru sans éducation et elle est une femme semi-ruinée plutôt délicate et affectée mais ils ont néanmoins un point commun : leur solitude qu'ils ont décidé, il y a quelques années, de mettre en commun en se mariant pour retarder une expulsion inéluctable.

Ils ne se parlent plus, si ce n'est par des petits bouts de papier qu'ils se jettent, depuis qu'Émile a retrouvé Joseph mort dans la cave et qu'il soupçonne Marguerite de l'avoir empoisonné. Des flash-back à répétition vont nous livrer au compte-gouttes leur vie antérieure, les circonstances de leur rencontre, la mise en commun de leur solitude, l'escalade de leur désamour qui a dégénéré en conflit permanent couplé à leur impossibilité de vivre autrement qu'ensemble.

Succéder au théâtre, quarante-cinq ans plus tard, à deux monstres sacrés du septième art, Jean Gabin et Simone Signoret, qui ont immortalisé au cinéma l'œuvreLe chat (1971), de Pierre Granier-Deferre, avec Jean Gabin et Simone Signoret. Disponible en DVD, 13 €. de Simenon sous la baguette de Pierre Granier-Deferre n'était guère chose facile, Myriam Boyer et Jean Benguigui ont accepté de relever le défi et le résultat est tout-à-fait convenable.