Théâtre : Le Lauréat, avec Anne Parillaud

Le Lauréat, au théâtre Montparnasse. Photo J. Stey.
Le Lauréat, au théâtre Montparnasse. Photo J. Stey.

« Le Lauréat », d'après le roman autobiographique de Charles Webb (The Graduate, 1963). Adaptation du film éponyme (The Graduate, Mike Nichols, 1967) par Terry Johnson, version française de Christopher Thompson. Mise en scène par Stéphane Cottin. Avec Anne Parillaud (Mrs. Robinson), Arthur Fenwick (Benjamin Braddock), Marc Fayet (Mr. Braddock), Françoise Lépine (Mrs. Braddock), Jean-Michel Lahmi (Mr. Robinson) et Adèle Bernier (Elaine Robinson). Au théâtre MontparnasseThéâtre Montparnasse, 31 rue de la Gaîté, Paris-14e. M° Gaîté ou Edgar Quinet. Du mardi au samedi à 20h30, le samedi à 17h30 et le dimanche à 15h30. 18 à 52 €. Rés.: 01 43 22 77 74.. Jusqu'à une date indéterminée. 100'.

Benjamin Braddock, un jeune homme frêle et timide d’une intelligence nettement supérieure à la moyenne, quasi anorexique et encore puceau à 21 ans, a brillamment terminé haut la main ses études et rentre chez ses parents, en Californie, aux États-Unis, où il prévoit de se reposer pendant quelques jours à l’abri du monde extérieur qu'il redoute.

Ses parents lui ont offert une très belle combinaison de plongée et lui demandent de descendre pour piquer une tête dans la piscine et se mêler ensuite à la fête donnée en son honneur. Il refuse, retire la combinaison et préfère rester seul, dans sa chambre… jusqu'au moment où apparaît Mrs. Robinson sous les traits d’Anne Parillaud, une amie de longue date de la famille, une quadragénaire alcoolique lubrique, qui feint de chercher la chambre d’amie pour se reposer un instant et le séduit et lui demande de la raccompagner chez elle. Benjamin accepte et c’est le début d’une histoire de cul qui va durer jusqu’à ce qu’il va tomber amoureux de la fille de sa maîtresse, Elaine, qu’il se met en tête de vouloir épouser.

C’est très enlevé, jubilatoire, magnifique et tient parfaitement la route face au chef-d’œuvre cinématographique qui a révélé Dustin Hoffman, en 1967, en Benjamin, aux côtés d’Anne Bancroft, en Mrs. Robinson.