Théâtre : Lennon et McCartney

Lennon et McCartney, à la Folie Théâtre. Photo DR.
Lennon et McCartney, à la Folie Théâtre. Photo DR.

​« Lennon et McCartney », de Germain Récamier. Mise en scène par Camille Broquet. Avec Régis Lionti (Paul McCartney) et Zuriel de Pesloüan (John Lennon). À la Folie ThéâtreLa Folie Théâtre, 6 rue de la Folie-Méricourt, Paris-11e. M° Saint-Amboise. Les vendredis et samedis à 19h30. 24 €. Rés.: 01 43 55 14 80.. Jusqu'au 4 mars 2023. 70'.

Quid si le 27 novembre 1980, onze jours avant son tragique assassinat par un fan psychopathe, Paul McCartney s’était rendu à New York pour proposer à John Lennon, dix ans après leur séparation et leur carrière solo respective, de ressusciter le groupe mythique des années 60 ? C’est autour de cette rencontre imaginaire Lennon-McCartney qui n’a pas eu lieu que Germain Récamier a eu l’idée de bâtir le scénario de cette pièce qui, elle, a fini par prendre corps avec le concours de Camille Broquet qui signe la mise en scène.

« Je suis un fan des Beatles depuis 30 ans, écrit l’auteur dans la note d’intention du dossier de presse, et j’ai tellement voulu qu’elles aient lieu ces retrouvailles en 1980 […] que je suis heureux de les voir bientôt sur la scène ». Camille Broquet, précise Germain Récamier, fait partie de ce « grand vivier de fans » et elle a « aimé [sa] pièce sans réserve et a tout de suite proposé de la mettre en scène ».

La déception partielle est toutefois à la hauteur des attentes mises dans cette éventuelle résurrection posthume car quelle que pût être l’issue de cette improbable rencontre imaginaire qu’on avait bien compris qu’elle n’avait pas eu lieu et n’existait que dans l’esprit non totalement névrosé d’un ou plusieurs fans, on espérait quand même bien avoir l’occasion de pouvoir se régaler de quelques Let it be ou autre Yellow Submarine, il n’en est rien, rien du tout. On a juste droit à quelques brefs — trop brefs — extraits de 3 à 5 secondes maximum qui laissent totalement insatisfaits et inassouvis.