Théâtre : Papa va bientôt rentrer

Papa va bientôt rentrer, au théâtre de Paris.
Papa va bientôt rentrer, au théâtre de Paris.

« Papa va bientôt rentrer », de Jean Franco, avec la collaboration de Jean-Yves Roan. Mise en scène par José Paul. Avec Marie-Julie Baup (Mia), Lysiane Meis (Suzan) et Benoît Moret (Isaac). Au théâtre de ParisThéâtre de Paris, salle Réjane, 15 rue Blanche, Paris-9e. M° Blanche. Du mardi au samedi à 21h, le samedi à 17h et le dimanche à 15h. De 33 à 43 €. Rés.: 01 42 80 01 81.. Jusqu'au 21 avril 2018. 85'

Au cours de l’été 1967, dans une petite ville du Maine, aux États-Unis, les épouses fort dissemblables de deux soldats nord-américains, partis se battre sur le front, au Vietnam, continuent — ou du moins essaient — à vivre quasi normalement jusqu’à l’arrivée fortuite d’un déserteur qui n’est pas totalement un inconnu pour l’une d’elles et qui va bouleverser leur quotidien et même leur vie.

L’une, semi-intellectuelle gauchiste activiste rangée, et l’autre, bourgeoise au foyer semi-conne, ont, chacune, reçu de la Garde nationale un « papa plat » (flat daddy), une reproduction cartonnée grandeur nature de leur mari et père, pour accompagner leur solitude et meubler leur lit. Autant dire que tous les ingrédients sont parfaitement réunis pour ces 80 minutes de comédie tragique d’une drôlerie bien particulière concoctée par Jean Franco avec le concours de Jean-Yves Roan.

Une histoire identique vécue au même moment par deux femmes différentes, c’est ce qui fait l’intérêt et le piment de ce Papa va bientôt rentrer qui finira bien évidemment par rentrer mais pas comme on l’attendait.