Guides : Les droits des auditeurs de justice

École nationale de la magistrature, Bordeaux.
École nationale de la magistrature, Bordeaux.

L’Union syndicale des magistrats (USM) a mis en ligne un guide assez complet mis à jour à destination des auditeurs de justice et des étudiants qui rejoindront, début 2017, l’École nationale de la magistrature, basée à Bordeaux.

Téléchargeable, ce guide « Auditeurs de justice : vos droits » est divisé en trois chapitres : le cadre général de la formation initiale (généralités et organisation générale de l’ENM, droits et devoirs), les aspects administratifs et financiers (démarches administratives, rémunération et frais) et la formation des auditeurs de justice (formation initiale, stage avocat, scolarité à Bordeaux, stage juridictionnel, stages extérieurs à la juridiction et fin de la formation).

On apprend ainsi que l’École nationale de la magistrature, dont la mission est de former les futurs magistrats, est un établissement administratif public qui a été créé le 22 décembre 1958 sous le nom de « Centre national d’études judiciaires » et qu’elle a pris la dénomination actuelle en 1970.

Le traitement mensuel brut d’un auditeur de justice est de 1 662,27 au 1er janvier 2015 auquel s’ajoutent diverses indemnités (indemnité forfaitaire mensuelle pour ceux qui ont travaillé pendant au moins 3 ans avant d’accéder à l’ENM, indemnité compensatrice pour les auditeurs déjà fonctionnaires titulaires, indemnité mensuelle de formation de 321 euros lors de la scolarité à Bordeaux, indemnité de stage, indemnité de mission pour les stages effectués à l’étranger) et frais (achat de la robe à concurrence de 487,84 euros, frais de transport).