Aller au contenu principal

Box vitrés

Box vitrés

Quelques heures après un avis critique du Défenseur des droits, Jacques Toubon, recommandant de « renoncer à la comparution systématique et généralisée dans des box sécurisées des personnes prévenues ou accusées lorsqu’elles sont détenues », la ministre de la justice, Nicole Belloubet, fait un léger pas de côté en « réaffirmant » la nécessité de « se doter de salles suffisamment sécurisées » mais uniquement pour certains procès liés « au terrorisme ou à la criminalité organisée ».

Box vitrés

Le Défenseur des droits dit avoir été saisi vendredi dernier par le syndicat des avocats de France (SAF) d’une réclamation dénonçant l’installation de box sécurisés, par des vitres ou des barreaux, dans des salles d’audience et il a ensuite été saisi de réclamations similaires émanant de plusieurs barreaux.