Crédit

Il appartient au prêteur de prouver qu’il a exécuté ses obligations précontractuelles d’information et de vérification de la solvabilité de l’emprunteur, a jugé la cour de justice de l'Union européenne, pour ne pas compromettre le principe d’effectivité si la charge de la preuve de la non-exécution des obligations du prêteur reposait sur le consommateur.
S'abonner à Crédit