Deux-Sèvres

Dans une rare initiative dans le monde judiciaire, la totalité des greffiers et agents administratifs d'un tribunal ont exprimé récemment leur refus de travailler avec une magistrate au caractère jugé difficile, voire insultant, invoquant leur « droit de retrait », a-t-on appris mardi de sources judiciaires.
S'abonner à Deux-Sèvres