Inflation : Hausse de 0,5% en août 2019 et +1,0% sur un an

Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC), de l'inflation sous-jacente (ISJ) et de l'indice des prix à la consommation harmonisés. Source : Insee.
Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC), de l'inflation sous-jacente (ISJ) et de l'indice des prix à la consommation harmonisés. Source : Insee.

En août 2019, l’indice des prix à la consommation (IPC) se redresse, à +0,5 % sur un mois, après un repli de 0,2 % en juillet.

Ce rebond résulte de celui, saisonnier, des prix des produits manufacturés (+0,9 % après -2,8 % en juillet) dû à la fin des soldes d’été. Les prix de l’énergie sont stables après une baisse accentuée le mois précédent (-1,1 % en juillet). Les prix des services ralentissent (+0,4 % après +1,0 %), notamment ceux des transports aériens et des services d’hébergement. Les prix alimentaires augmentent de 0,5 %, comme le mois précédent. Enfin, les prix du tabac sont stables sur le mois.

Corrigés des variations saisonnières, les prix à la consommation augmentent à peine : +0,1 % sur un mois, comme en juillet.

Sur un an, les prix à la consommation ralentissent faiblement : +1,0 % en août, après +1,1 % en juillet 2019. Cette légère baisse de l’inflation résulte d’un recul plus marqué, sur un an, des prix des produits manufacturés, en partie compensé par une croissance à peine plus forte des prix alimentaires. Enfin, l’inflation énergétique et celle dans les services sont stables.

Baisse de l’inflation sous-jacente sur un an

L’inflation sous-jacente diminue en août : +0,7 % sur un an, après +0,9 % le mois précédent. L’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) rebondit à +0,5 % sur un mois après -0,2 % en juillet ; sur un an, il augmente de 1,3 %, comme le mois précédent.

Recul accentué des prix des produits manufacturés

Sur un an, les prix des produits manufacturés reculent plus fortement en août qu’en juillet : -0,9 % après -0,6 %. Cette baisse accentuée provient d’un repli des prix de l’habillement et chaussures après un rebond le mois précédent (-1,4 % après +0,3 %). Les prix des « autres produits manufacturés » baissent de 0,4 % sur un an après -0,3 % en juillet : les prix des voitures neuves reculent plus nettement (-1,1 % après -0,5 %) alors que ceux de la verrerie, vaisselle et ustensiles de ménage accélèrent (+1,7 % après +0,8 %) et que ceux des effets personnels rebondissent (+0,6 % après -0,1 %). Enfin, la baisse des prix des produits de santé s’atténue (-2,9 % sur un an après -3,2 %).

Légère accélération des prix alimentaires sur un an

En août 2019, les prix de l’alimentation augmentent de 3,1 %, après +3,0 % en juillet. Ceux des produits frais sont plus dynamiques que le mois précédent (+8,5 % après +6,8 % en juillet), tirés par une accélération marquée des prix des légumes frais (+16,8 % après +10,6 % en juillet) et un rebond des prix des fruits frais (+1,0 % après -0,5 %). Hors produits frais, les prix de l’alimentation augmentent à un rythme proche de celui du mois précédent (+2,2 % sur un an après +2,3 %).

Stabilité de l’inflation énergétique

L’inflation énergétique est inchangée en août, à +0,8 %. Cette stabilité s’explique par une baisse accentuée des prix des produits pétroliers (-1,9 % sur un an après -1,0 %) et du gaz (-2,2 % après -1,8 %), compensée par une nette accélération des prix de l’électricité (+7,3 % après +5,6 %).

Même hausse des prix des services sur un an qu’en juillet

Sur un an, les prix des services croissent de 1,1 % en août, comme en juillet 2019. Les prix des services de transport accélèrent à +1,3 % sur un an après un ralentissement en juillet (+0,9 %), dans le sillage de ceux des transports aériens (+2,8 % après +1,4 %). La baisse des services de communication s’atténue nettement (-0,5 % après -2,0 %). Les prix des services liés au logement (loyers, eau et enlèvement des ordures ménagères) sont en hausse de 0,8 % sur un an après +0,7 % tandis que ceux des « autres services » décélèrent à +1,4 % après +1,6 %. Enfin, les prix des services de santé reculent de 0,1 % sur un an, après -0,2 % en juillet.