Inflation : Stable au mois de juin 2018 et +2,0 % sur un an

Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC), de l'inflation sous-jacente (ISJ) et de l'indice des prix à la consommation harmonisés
Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC), de l'inflation sous-jacente (ISJ) et de l'indice des prix à la consommation harmonisés . Source : Insee.

En juin 2018, l'indice des prix à la consommation (IPC) est stable, après une accélération en mai (+0,4 %).

Cette stabilité résulte d'une hausse des prix des produits énergétiques (+0,9 % après +2,0 %) compensée par un repli des prix de l'alimentation (-0,2 % après +0,9 %). Les prix des produits manufacturés sont inchangés après une hausse de 0,3 % le mois précédent. De même, les prix des services sont stables après +0,1 % en mai.

Corrigés des variations saisonnières, les prix à la consommation sont stables après une légère accélération à +0,3 % en mai.

Sur un an, les prix à la consommation augmentent de 2,0 %, comme le mois précédent. Cette stabilité de l'inflation globale reflète deux mouvements opposés : d'une part, une vive accélération sur un an des prix de l'énergie, et, dans une moindre mesure, de ceux des produits alimentaires et du tabac ; et d'autre part un ralentissement des prix des services. Les prix des produits manufacturés reculent au même rythme que le mois précédent.

Baisse de l'inflation sous-jacente sur un an

Sur un an, l'inflation sous-jacente baisse légèrement : +0,8 % après +1,0 % le mois précédent. L'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) est stable après une accélération à +0,5 % en mai ; sur un an, il croît de 2,3 %, comme le mois précédent.

Nouvelle accélération des prix de l'énergie sur un an

L'inflation énergétique est en hausse en juin 2018 pour le troisième mois consécutif (+12,3 % sur un an après +10,0 %). Les prix des produits pétroliers augmentent davantage qu'en mai (+21,0 % sur an après +17,0 %). Sur un mois, ils étaient en recul en juin 2017 (-2,2 %) mais augmentent en juin 2018 (+1,2 %), de façon moins prononcée que le mois précédent (+3,5 %), dans le sillage des cours du Brent. Les prix du gaz augmentent également plus vite qu'en mai (+6,0 % sur un an après +4,1 %).

Légère hausse de l'inflation dans l'alimentation

En juin 2018, les prix de l'alimentation accélèrent un peu : +1,9 % sur un an, soit la plus forte hausse observée depuis janvier 2013, après +1,8 % en mai. Les prix des produits frais augmentent davantage qu'en mai (+5,9 % sur un an après +5,0%), du fait d'un repli, sur le mois, moins prononcé cette année (-1,4 % contre -2,3 % en juin 2017). Hors produits frais, les prix de l'alimentation sont en hausse de 1,2 % sur un an pour le cinquième mois consécutif.

Les prix du tabac restent dynamiques sur un an (+16,3 % après +16,1 %).

Baisse de l'inflation dans les services

Sur un an, les prix des services ralentissent nettement : +1,2 % en juin après +1,5 %. Les prix des services de loyers, eau et enlèvement des ordures ménagères se replient (-0,2 % après +0,7 %) en raison d'une baisse des prix des loyers dans le parc social concomitante à celle des aides personnalisées au logement. Les prix des services de santé ralentissent nettement (+0,5 % sur un an après +1,1%), la convention médicale d'août 2016 ayant conduit à revaloriser certains tarifs en juin 2017. Les prix des services de transports croissent également moins vite (+0,6 % sur un an après +2,4 %) en raison d'un ralentissement des prix des transports aériens (+0,6 % sur un an après un rebond à +2,0 % en mai). De même, les prix des transports ferroviaires baissent légèrement (-0,2 % sur un an après +0,8 %) en raison d'offres promotionnelles sur des cartes de réduction. Les prix des services de communication ralentissent (+0,7 % sur un an après +1,1 %). En revanche, ceux des services d'hébergement accélèrent (+5,2 % après +3,5 %).

Recul des prix des produits manufacturés sur un an

Sur un an, les prix des produits manufacturés baissent de 0,2 %, comme le mois précédent. Les prix de l'habillement et des chaussures reculent un peu plus qu'en mai (-0,3 % sur un an après -0,2 %) sous l'effet d'une baisse plus marquée des prix des vêtements (-0,4 % après -0,1 %). Les prix des « autres produits manufacturés » croissent à peine moins vite (+0,2 % sur un an après +0,3 %). Les prix des voitures neuves ralentissent (+1,8 % sur un an après +2,2 %) et les prix des jeux, jouets et passe-temps reculent davantage (-2,0 % après -1,2 % ). Ceux des appareils ménagers reculent de manière moins marquée que le mois précédent (-1,2 % sur un an après -1,7 %), et ceux des meubles rebondissent (+0,8 % sur un an après -0,5 %). Par ailleurs, les prix des produits de santé baissent de nouveau (-2,2 % sur un an après -2,3 %).