IPC

Indice des prix à la consommation. Source Insee.
Sur un an, selon l’estimation provisoire réalisée en fin de mois, les prix à la consommation augmenteraient de 5,6 % en septembre 2022, après +5,9 % le mois précédent. Cette baisse de l'inflation serait due au ralentissement des prix de l'énergie et des services. Les prix des produits manufacturés augmenteraient sur un an à un rythme proche du mois précédent et ceux de l'alimentation accéléreraient.
Indice des prix à la consommation. Source Insee.
En août 2022, l'indice des prix à la consommation (IPC) augmente de 0,5 % sur un mois, après +0,3 % en juillet.
Indice des prix à la consommation. Source Insee.
En juillet 2022, l'indice des prix à la consommation (IPC) augmente de 0,3 % sur un mois, après +0,7 % en juin. Les prix des services accélèrent (+1,3 % après +0,3 %), en lien avec les prix des « autres services » (+1,4 % après +0,2 %) et notamment des services d'hébergement (+16,4 % après +4,6 %), ainsi qu'avec ceux des services de transport (+11,7 % après +3,4 %). Les prix de l'alimentation accélèrent également, dans une moindre mesure (+1,0 % après +0,8 %). Ceux des produits manufacturés se replient (–1,6 % après +0,0 %), principalement en raison des soldes d'été, ainsi que ceux de l'énergie (–1,3 % après +5,2 %). Corrigés des variations saisonnières, les prix à la consommation sont en hausse de 0,4 %, après +0,8 % en juin.
Indice des prix à la consommation. Source Insee.
Sur un an, selon l’estimation provisoire réalisée en fin de mois, les prix à la consommation (IPC) augmenteraient de 4,8 % en avril 2022, après +4,5 % le mois précédent. Cette hausse de l'inflation serait due à une accélération des prix des services, de l'alimentation et des produits manufacturés. Les prix de l'énergie resteraient en forte hausse sur un an.
Indice des prix à la consommation. Source Insee.
En mars 2022, l’indice des prix à la consommation (IPC) augmente de 1,4 % sur un mois, après +0,8 % en février. Les prix de l’énergie accélèrent (+9,0 % après +3,6 %) dans le sillage de ceux des produits pétroliers (+17,0 % après +5,6 %). Les prix des produits manufacturés (+1,4 % après +0,6 %) et ceux de l’alimentation (+0,9 % après +0,3 %) accélèrent aussi, dans une moindre mesure. Les prix des services ralentissent (+0,2 % après +0,5 %), notamment en raison du repli des prix des services de transports (−0,9 % après +4,0 %). Corrigés des variations saisonnières, les prix à la consommation sont en hausse de 1,0 %, après +0,7 % en février.
S'abonner à IPC