Présidentielle 2017

Présidentielle 2017
Benoît Hamon, François Fillon, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, débat du premier tour présidentielle 2017, 20 mars 2017. Capture d'écran Jon Helland/LexTimes.
Cinq des onze candidats en lice pour l’élection présidentielle 2017, Benoît Hamon, François Fillon, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, ont eu l’occasion d’échanger hier soir, 34 jours avant le premier tour, pendant plus de trois heures, sur Tf1 et Lci sur ce que serait la France avec ou sans eux au cours des cinq prochaines années. La police d’audience était assurée par Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray.
Présidentielle 2017
Candidats à l'élection présidentielle 2017.
Le Conseil constitutionnel a publié le 1er mars 2017 la première liste des « parrainages » pour l’élection présidentielle et cinq listes complémentaires ont été publiées les 3, 7, 10, 14 et 18 mars 2017, la date limite pour la réception des formulaires de parrainage des élus ayant expiré le 17 mars 2017 à 18 heures.
Emmanuel Macron, 2 mars 2017.
Attendu depuis plusieurs semaines, le benjamin des candidats à l’élection présidentielle 2017, Emmanuel Macron, qui se dit ni de droite ni de gauche mais est à présent bien ancré au centre avec le soutien de François Bayrou, a dévoilé jeudi son « contrat avec la Nation » et son programme pour « retrouver notre esprit de conquête pour bâtir une France nouvelle », le tout — richement illustré — fait à peine 30 pages.
Cour de Cassation.
« La justice n’encourt pas plus les reproches outranciers qui lui sont faits [par Marine Le Pen et François Fillon] qu’elle n’a besoin [du] soutien [de Jean-Jacques Urvoas ou François Hollande] », tiennent à rappeler le premier président et le procureur général de la Cour de cassation à propos de l’atmosphère « survoltée [qui] se développe dans le milieu politique depuis quelques jours autour du travail de la justice ».
Présidentielle 2017
Formulaire de parrainage élection présidentielle 2017.
Le décret portant convocation des électeurs à l’élection présidentielle a été publié hier au Journal officiel. Cette publication donne le coup d’envoi de la période de parrainage pendant laquelle les élus peuvent présenter un candidat à l’élection présidentielle.
Emmanuel Macron, François Fillon, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et Nathalie Arthaud. Photomontage.
Le Conseil national des barreaux (CNB) a dévoilé ce matin la plateforme de propositions soumise aux candidats à l’élection présidentielle 2017 à la suite des 33 questions, dont une ouverte, posées aux quelque 65 000 avocats entre le 12 décembre et le 8 janvier 2017 quant à « l’avenir de [leur] profession et le fonctionnement de la justice ainsi que certaines problématiques sociétales ».
François Fillon se plaint d'être lynché par le tribunal médiatique depuis une quinzaine de jours. LexTimes publie volontiers sa Lettre aux Français pour rétablir les droits de la défense auxquels le journal est fort attaché.
François Fillon, 6 février 2016. Capture d'écran Jon Helland/LexTimes.
Après dix jours de tourmente médiatique, François Fillon a convié toute la presse nationale et internationale pour s’expliquer sur des pratiques qu’il juge « légales et transparentes » mais qui ne sont plus « acceptées » par les Français et s’en est « excusé » sans néanmoins aller jusqu’à proposer de restituer les sommes perçues par son épouse et ses deux enfants qu’il considère être « la juste contrepartie d’un travail » dont il est le seul juge et maître pour en apprécier la réalité et l’effectivité.
Meeting François Fillon, Porte de la Villette, 29 janv. 2017. Photo Jon Helland/LexTimes.
Attaqué depuis quelques jours sur des émoluments perçus par son épouse Pénélope pour des postes présumés fictifs d’assistante parlementaire et de conseillère littéraire, le candidat LR à la présidentielle François Fillon a maintenu dimanche son meeting à la Porte de la Villette où près de 15 000 personnes auraient fait le déplacement au lieu des 10 000 initialement prévus.
Consultation CNB élection présidentielle 2017.
Le Conseil national des barreaux (CNB) demande aux quelque 65 000 avocats de France qu’il représente de répondre à un questionnaire dont la synthèse devrait permettre de formuler des propositions sur lesquelles les candidats à l’élection présidentielle seront invités à se prononcer.

Pages

S'abonner à Présidentielle 2017