Projet de loi Justice

Manifestation contre le projet de loi Justice, Paris, 15 janv. 2019. Photo Brian du Halgouet/CNB.
Plus de 110 barreaux et plus de 8 000 professionnels de justice (avocats, greffiers, magistrats,…) se sont rassemblés dignement hier, à Paris, à l’appel du Conseil national des barreaux (CNB) et de l’intersyndicale, pleureuses à l’appui, pour un défilé-manifestation sans incident réclamant l’arrêt des débats parlementaires sur le projet de loi Justice et son intégration dans le « grand débat national » annoncé le 10 décembre dernier par le président de la République Emmanuel Macron et lancé hier à Grand Bourgtheroulde (Eure).
Les avocats demandent un débat public sur la réforme de la justice
Passe d’armes inédite entre les deux rapporteurs à l’Assemblée nationale du projet de loi de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice, Laëtitia Avia et Didier Paris, et les trois plus hauts représentants de la profession, la présidente du Conseil national des barreau (CNB) Christiane Féral-Schuhl, la bâtonnière de Paris Marie-Aimée Peyron et le président de la Conférence des bâtonniers Jérôme Gavaudan.
Ministère de la justice
Le Conseil national des barreau (CNB) se mobilise contre le projet de loi de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice, dit projet de loi Justice, et appelle à manifester le 15 novembre prochain devant l’Assemblée nationale pour « sécuriser [ses] positions ».
S'abonner à Projet de loi Justice