Actualités

300 000 réacs, selon la préfecture, près de 5 fois plus selon les organisateurs, se sont rassemblés hier dimanche, à Paris, pour s’opposer au projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe, dit « mariage pour tous », adopté par les députés il y a six semaines et qui doit être examiné par les sénateurs à compter du 4 avril.
Une soixantaine d'avocats montpelliérains ont créé lundi une association des « urgentistes pénaux », instance totalement indépendante du barreau de la ville, a-t-on appris auprès de son président.
L'autorité de poursuite du barreau de Paris a lancé, selon plusieurs sources concordantes, une procédure disciplinaire contre un MCO (membre du conseil de l'ordre) qui avait accusé Jeannette Bougrab, une ancienne secrétaire d'État devenue avocate au mois de décembre dernier, de servir de « mannequin de vitrine » au cabinet américain Mayer Brown.
Deux avocats d’Angers, Sébastien Naudin et Pierre Nedelec, disent avoir saisi le parquet d’une plainte « avec le soutien de [leur] bâtonnier » à la suite d’un mail « choquant, diffamant et injurieux » diffusé par un client.
Le conseil de l'ordre du barreau de Paris a adopté hier un rapport sur l'égalité professionnelle femmes/hommes avocats présenté par Michèle Brault, membre du conseil de l'ordre, et Valence Borgia, déléguée du bâtonnier au Laboratoire de l'Égalité, selon un communiqué diffusé par l'ordre parisien.
Le président de la fédération PS des Bouches-du-Rhône Jean-David Ciot, tout comme Jean-Noël Guérini un peu plus tôt, a été mis en examen à Marseille dans une affaire de licenciement abusif, a indiqué mardi son avocat, Gaëtan di Marino.   
Le tribunal correctionnel de Toulouse a déclaré hier nulle la citation directe délivrée le 13 juillet 2012 à la requête d'une régie publicitaire de l'hebdomadaire l'Express à Jon Helland, en sa qualité de représentant légal de « la société Lextimes ».
Un avocat poursuivi pour aide au séjour d'étrangers sans papier a été relaxé vendredi à Paris dans une affaire symbolique, selon la défense, des obstacles rencontrés par certains avocats spécialisés dans le droit des étrangers.
Une chamaillerie au sein du conseil de l’ordre de Paris donne l’occasion aux confrères ennemis qui y siègent de déterrer une décision rendue l’an dernier par la cour d’appel de Paris qui a jugé que deux « avis déontologiques », sans fondement juridique et sans respecter le principe du contradictoire, constituent en réalité des « décisions » susceptibles de recours.
Au lendemain de la publication de ses recommandations en urgence sur le centre pénitentiaire des Beaumettes à Marseille, le contrôleur général des lieux de privation de liberté, reçu par le barreau parisien, est revenu sur la situation des prisons françaises et a exhorté les avocats à utiliser tous les moyens dont ils disposent pour la faire évoluer.

Pages

S'abonner à Actualités