Actualités

Deutsche Bank, succursale de Londres.
La succursale londonienne de Deutsche Bank a accepté de régler la somme de 300 00 euros au Trésor public dans le cadre d’un accord de composition administrative avec l’Autorité des marchés financiers (AMF) portant sur des faits de manipulation de cours, entre le 31 juillet 2012 et le 11 décembre 2013, par un de ses traders du desk « Secondary Equity Trading », sur 39 titres cotés à Paris.
Alstom Siemens
Siemens et Alstom ont signé hier un protocole d'accord pour combiner leurs activités ferroviaires. La transaction réunira deux acteurs innovants du marché ferroviaire au sein d’une entité unique qui devrait être en mesure de concurrencer le numéro un mondial chinois CRRC. Les deux entités sont largement complémentaires en termes d'activités et de présence géographique et Siemens recevra des actions nouvellement émises dans l’entreprise combinée représentant 50 % du capital d’Alstom sur une base entièrement diluée.
Pôle emploi
Mauvaise nouvelle, la courbe ne prend pas la bonne direction. Fin août 2017, en France métropolitaine, parmi les personnes inscrites à Pôle emploi et tenues de rechercher un emploi (catégories A, B, C), 3 540 400 sont sans emploi (catégorie A) et 2 105 600 exercent une activité réduite (catégories B, C), soit au total 5 646 000 personnes.
De g. à dr., Jean-Michel Hayat, François Molins et Nicole Belloubet, 21 sept. 2017. Photos Jon Helland pour LexTimes.
La ministre de la justice Nicole Belloubet a convié jeudi la presse pour une visite du futur tribunal de Paris qui quittera dans un peu plus de six mois le cœur de Paris, l’Île de la Cité, pour s’installer dans le quartier des Batignolles, dans le 17e arrondissement de Paris, dans des locaux modernes et fonctionnels d’une tour composée de trois blocs superposés dessinée par l’architecte Renzo Piano et à cette occasion la station de métro « Porte de Clichy » de la ligne 13 sera rebaptisée « Tribunal de Paris ».
Page d'accueil de cnma.avocat.fr
Le Conseil national des barreaux (CNB) a lancé mercredi le site cnma.avocat.fr consacré à la médiation avec pour objectif d’aider les justiciables à « comprendre ce mode de règlement des différends » comportant, selon lui, de « nombreux bénéfices » dont le coût, le délai et la co-construction d’un accord entre les deux parties.
Camp de Norrent-Fontes.
Julie Bonnier, une avocate d’Évry (Essonne) disant défendre les 79 exilés parqués dans un camp de Norrent-Fontes (Pas-de-Calais) depuis 2008, se dit « auxiliaire de non-justice », dans une lettre ouverte au président de la République Emmanuel Macron, à la suite de leur expulsion lundi manu militari malgré un arrêt du 6 avril 2017 de la cour d’appel de Douai confirmant une ordonnance du 12 octobre 2016 du tribunal de Béthune rejetant la demande d’expulsion du maire.
Abdulla Yameen Abdul Gayoom, président des Maldives.
L’Union internationale des avocats (UIA) dit avoir appris la récente « suspension immédiate et injustifiée » de plus d’un tiers des membres du barreau des Maldives et se dit « profondément préoccupée » par l’évolution de la situation.
Plus de 35 millions d'euros dépensés par les 5 derniers bâtonniers de Paris.
Au cours des années 2009 à 2016, les quatre derniers bâtonniers et le bâtonnier en exercice de Paris Frédéric Sicard ont dilapidé pour eux-mêmes et leurs petits camarades proches pas moins de 35,12 millions d’euros, selon un rapport de 19 pages du cabinet Mazars que l’hebdomadaire le Point dit avoir pu consulter et qui lui consacre, dans sa dernière livraison, une double page intitulée « Le rapport qui secoue le barreau ».
113e Congrès des notaires, à Lille, du 17 au 20 sept. 2017.
À l’occasion de leur 113e congrès qui se tiendra à Lille, du 17 au 20 septembre, sur le thème « #Familles #Solidarités #Numérique, le notaire au cœur des mutations de la société », les notaires formuleront des propositions visant à la fois « à éradiquer des causes d'insécurité juridique » mais aussi « à simplifier la vie juridique du citoyen ».
Emmanuel Macron, Athènes, 8 juillet 2017.
Ceux qui reprochent au président de la République Emmanuel Macron d'avoir employé vendredi, lors d’un discours à Athènes, en Grèce, le mot « fainéants » pour désigner les Français ont mal compris. C'est l'inverse. Texte et vidéo à l’appui, les fainéants, expliquent les proches de l’Élysée, ce sont « ceux qui ont eu l'opportunité de réformer le pays mais qui ne l'ont pas fait », « ceux qui préfèrent que rien ne bouge car ils sont déjà confortablement installés ».

Pages

S'abonner à Actualités