Actualités

Plateforme du barreau de Paris dédiée à la médiation
Le barreau de Paris a annoncé hier le lancement d’une plateforme dédiée à la médiation regroupant deux sites complémentaires, l’un pour « le grand public » et l’autre, sécurisé, à destination des avocats.
Une avocate délogée d'une salle d'audience du tribunal de Paris par six policiers
Il y a deux semaines, le 16 mai 2019, à la demande du juge d’audience qui avait ordonné le renvoi à quatre mois d’une banale affaire de saisie-attribution, une avocate, Anna Salabi, a été traînée par les chevilles hors d’une salle d’audience du tribunal d’instance de Paris par six policiers alors même qu’elle était en ligne avec le membre de permanence du conseil de l’ordre pour le saisir de la difficulté à laquelle elle était confrontée.
Le médiateur national de l'énergie
Le médiateur national de l'énergie, Jean Gaubert, s'inquiète des « mauvaises pratiques » des fournisseurs de gaz et d'électricité qui persistent dans un contexte de progression de la concurrence, selon son bilan annuel diffusé ce matin.
Conseil constitutionnel
Le Conseil constitutionnel a jugé que sont remplies les conditions constitutionnelles et organiques d'ouverture de la procédure dite du « référendum d'initiative partagée » consistant à recueillir des soutiens à une proposition de loi signée par 248 députés et sénateurs et visant à affirmer le caractère de « service public national » de l'exploitation des aérodromes de Paris.
Aéroports de Paris
Deux « représentants » des « Gilets jaunes », Éric Drouet et Alexandre Boureau, quelques personnalités parmi lesquelles Jean-Pierre Bel, ancien président du Sénat, Corinne Lepage et Christian Sautter, anciens ministres, Michel Teychenne, ancien eurodéputé, et deux élus locaux, Jean-Pierre Blazy et Didier Cujives, ainsi que 35 996 citoyens ayant signé une pétition en ligne et huit associations, syndicats ou ONG estampillés à gauche ont chargé un avocat parisien, Christophe Lèguevaques, de porter la critique devant le Conseil constitutionnel quant à la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP) prévue par la loi Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises, dite « loi Pacte », l’État étant actuellement actionnaire à hauteur de 50,3 % après l’ouverture du capital de la société en 2005.
Élections européennes 2019
Élections européennes 2019
L’arrêté fixant les listes candidates aux élections européennes du 26 mai 2019 a été publié au Journal officiel du 4 mai, la date limite pour déposer sa candidature ayant été fixée au 3 mai 18 heures.
Conseil national des barreaux
Dans une résolution adoptée samedi dernier, le Conseil national des barreaux (CNB) condamne « l’atteinte d’une ampleur sans précédent au périmètre de l’exercice du droit » que constituent les articles 21 et 23 de la loi relative à la croissance et à la transformation des entreprises, dite loi Pacte, adoptée le même jour par l’Assemblée nationale et actuellement sous les fourches caudines du Conseil constitutionnel, en permettant aux commissaires aux comptes de « fournir des services autres que la certification des comptes et d’établir des attestations » et « exige la modification de la loi sur ce point ».
La Cour de cassation adopte le style direct
La Cour de cassation annonce qu’elle abandonne, pour la rédaction de ses arrêts, la « phrase unique introduite par des attendus » au profit d’une rédaction en style direct qui sera « accompagnée d’une numérotation des paragraphes assortis de titres de plusieurs niveaux ».
Jean-Marie Bigard pour 5 euros.
L’humoriste Jean-Marie Bigard est « scandalisé » d'apprendre que près de 10 millions de Français « ne peuvent pas manger à leur faim jusqu’au 30 du mois » parmi lesquels 3 millions « ne peuvent même pas s'acheter du savon » et il a décidé que tout le monde avait « le droit de rire » en mettant le prix des places à 5 euros pour un de ses prochains spectacles pouvant accueillir jusqu’à 5 000 personnes.
De g. à dr., Benoît Hamon, François Asselineau et Florian Philippot. Photomontage.
Le juge des référés du Conseil d’État annule les décisions par lesquelles le tribunal administratif de Paris a ordonné en référé à France Télévisions d’inviter trois « petits » candidats, Benoît Hamon, François Asselineau et Florian Philippot, au débat prévu pour ce soir, 4 avril 2019, sur France 2.

Pages

S'abonner à Actualités