Agenda

Théâtre
URSS 1970, au théâtre Déjazet. Photo Macha Orlova.
« URSS 1970 », de et mise en scène par Macha Orlova. Avec Viviane Jauffret (Lena Papova), Jérôme Rodrigues (Youri), Marie Ceolin (Olga), Didier Forest (Ivan), Victor Bas (le présentateur), Macha Orlova (Katia) et Amélie Chaveau (Anna). Au théâtre DéjazetThéâtre Déjazet, 41 boulevard du Temple, Paris-3e. M° République. À partir du 4 décembre, du mardi au samedi à 19h et les samedis à 14h. De 27 € à 42 €. Rés.: 01 48 87 52 55.. Jusqu'au 29 décembre 2018. 80'.
Spectacle musical
Une vie de pianiste, à la comédie Bastille. Photo DR.
« Une vie de pianiste », d'Agnès Boury et Paul Staïcu. Mise en scène par Agnès Boury. Avec Paul Staïcu. À la comédie BastilleComédie Bastille, 5 rue Nicolas Appert, Paris-11e. M° Chemin Vert ou Richard-Lenoir. Le mardi à 21h. De 27 € à 32 €. Rés.: 01 48 07 52 07.. Jusqu'au 18 décembre 2018. 85'.
Théâtre musical
Juliette Drouet, au studio Hébertot. Photomontage.
« Juliette Drouet » (2018), de Kareen Claire, Thierry Storza et Jean Réveillon, d'après les lettres de Juliette Drouet à Victor Hugo. Mise en scène par Bernard Schmitt. Avec Kareen Claire (Juliette Drouet) et Cyril Duflot-Verez au piano, voix de Jean Réveillon (Victor Hugo). Au studio HébertotStudio Hébertot, 78 bis boulevard des Batignolles, Paris-17e. M° Villiers ou Rome. Lundis à 21h et mardis à 19h. 28 €. Rés.: 01 42 93 13 04.. Jusqu'au 18 décembre 2018. 75'.
Théâtre
Anna Karénine, au théâtre de la Contrescarpe. Photo Fabienne Rappeneau.
« Anna Karénine » (2018), d'après le roman de Léon Tolstoï (1877). Adaptation et mise en scène par Laetitia Gonzalbes. Avec Lise Laffont (Anna Karénine), Maroussia Henrich (Varinka), David Olivier Fischer (Alexis Karénine) et Samuel Debure (l'homme sans nom). Au théâtre de la ContrescarpeThéâtre de la Contrescarpe, 5 rue Blainville, Paris-5e. M° Place Monge ou Cardinal Lemoine. Lundi et mardi à 19h30, dimanche à 20h30. De 18 à 26 €. Rés.: 01 42 01 81 88.. Jusqu'au 6 janvier 2019. 90'.
Médiation
Association nationale des médiateurs
À l'occasion de son 25e anniversaire, l'Association nationale des médiateurs (Anm) vous convie, le 19 novembre 2018, dans les locaux de la Fédération française du bâtiment, à une journée de réflexion et d'échanges sur le thème « Construire du commun dans un monde en perte de repères ».
Les mots pour le dire, au théâtre l'Archipel. Photo Philippe Escalier.
« Les mots pour le dire » (2018), d'après le roman éponyme autobiographique (Grasset, Paris, oct. 1976, 320 p., 17,30 €) de Marie Cardinal (1928-2001). Adaptation de Jade Lanza. Mise en scène par Frédéric Souterelle. Avec Jade Lanza (Marie, la patiente) et Françoise Armelle (Solange, la mère), et les voix de Daniel Mesguich (le psychanalyste), Grégory Laisné (le marchand d'habits), Mélanie Paillié (la gouvernante) et Frédéric Souterelle (le père). Au théâtre l'ArchipelThéâtre l'Archipel, 17 boulevard de Strasbourg, Paris-10e. M° Strasbourg-Saint-Denis. Du jeudi au samedi à 19h30. 22 €. Rés.: 01 73 54 79 79.. Jusqu'au 19 janvier 2019. 70'.
Théâtre
Jean Moulin, au théâtre Déjazet. Photo Lucas Dubosc.
« Jean Moulin » (2015), de Jean-Marie Besset. Mise en scène par Régis de Martrin-Donos. Avec Sébastien Rajon (Jean Moulin, alias Mercier, Rex, Max), Sophie Tellier (Antoinette Sachs), Gonzague Van Bervesselès (nazi blond, Maurice Denis et René Hardy, alias Didot), Laurent Charpentier (nazi brun, Henri Frenay, alias Charvet et Gorka Delvaille), Laure Portier (Laure Moulin), Stéphane Dausse (Charles de Gaulle), Jean-Marie Besset (Pascal Copeau, alias Salard), Michael Evans (Pierre de Bénouville, alias Barrès et Klaus Barbie) et Loulou Hanssen (Lydie Bastien). Au théâtre DéjazetThéâtre Déjazet, 41 boulevard du Temple, Paris-3e. M° République. Du lundi au samedi à 20h30 et le samedi 3 novembre à 16h. De 27 € à 42 €. Rés.: 01 48 87 52 55.. Jusqu'au 17 novembre 2018. 135'.
La France d’antan à travers la carte postale ancienne
Neuf cents jolies cartes postales anciennes sélectionnées sur 800 000 visionnées qui sont le fruit de « dix années de recherches et de rencontres de collectionneurs, antiquaires et conservateurs » feront revivre aux très anciens ou découvrir aux moins vieux la France telle qu’elle était à l’aube du début du XXe siècle dans ce beau-livre à offrir ou à s’offrir.
Le défunt, au théâtre la Croisée des Chemins. Photo Antoine L'honoré-Piquet/Prestimage France.
« Le défunt », d'après le texte éponyme (in Sept impromptus à loisir, Julliard, St-Amand-Montrond, 1961, 191 p.) de René de Obaldia. Mise en scène par Patrick Rouzaud. Avec Mahmoud Ktari (Julie) et Patrick Rouzaud (Mme de Crampon). Au théâtre la Croisée des cheminsThéâtre la Croisée des chemins, 43 rue Mathurin Régnier, Paris-15e. M° Pasteur ou Volontaires. Les jeudis et samedis à 20h. 15 €. Rés.: 01 42 19 93 63.. Jusqu'au 3 novembre 2018. 50'.
One man show
L'apprenti startuper, au théâtre Le mélo d'Amélie. Photo Jean Lecourieux Bory.
« L'apprenti startuper », de et avec Bruno Rost (Toni Rostini). Au théâtre Le mélo d'AmélieThéâtre Le mélo d'Amélie, 4 rue Marie Stuart, Paris-2e. M° Étienne Marcel, Sentier ou Réaumur Sébastopol. Le mardi à 19h30. 29 €. Rés.: 01 40 26 11 11.. Jusqu'au 11 décembre 2018. 80'.

Pages

S'abonner à Agenda