Agenda

Trois hommes et un couffin, au théâtre du Gymnase. Photo Nicolas Auproux.
« Trois hommes et un couffin » (2018), d'après le film éponyme (1985, 106') de Coline Serreau. Adaptation théâtrale de Samuel Tasinaje et mise en scène par l'auteur. Avec Ben (Pierre), Bruno Sanches (Michel), Alex Vizorek (Jacques), Antonia de Rendinger, François Bureloup, Barbara Bolotner, Bénédicte Choisnet et Lionel Correcher. Au théâtre du GymnaseThéâtre du Gymnase, 38 boulevard de Bonne Nouvelle, Paris-10e. M° Bonne Nouvelle. À 20h00, jusqu'au mardi 18 septembre 2018. De 19 à 50 €. Rés.: 01 42 46 79 79.. Jusqu'au 18 septembre 2018. 120'.
Théâtre
Parents Modèles, à la Comédie Caumartin. Photo Philippe Riot.
« Parents modèles » (2018), d'Alain Chapuis. Mise en scène par Philippe Riot. Avec Alain Chapuis (Simon, Étienne, Vincent, Martial, Régis et Urbain) et Marie Blanche (Camille, Irène, Sophie, Marjorie, Marie-Adeline et Ghislaine). À la Comédie CaumartinComédie Caumartin, 25 rue de Caumartin, Paris-9e. M° Havre Caumartin ou Madeleine. Du mardi au samedi à 20h45 et le samedi à 17h. De 22 € à 35 €. Rés.: 01 47 42 43 41.. Jusqu'au 19 janvier 2019. 80'.
Pour éviter le chaos climatique et financier
À l'occasion des célébrations de son cinquantième anniversaire, le laboratoire de météorologie dynamique (LMD-IPSL) organise trois événements sur chacun de ses sites.
Françoise par Sagan, au théâtre Lucernaire. Photo Richard Schroeder.
« Françoise par Sagan », d'après l'ouvrage « Je ne renie rien : Entretiens 1954-1992 » (Françoise Sagan, Stock, Paris, mai 2014, 156 p., 19 €). De et avec Caroline Loeb. Mise en scène par Alex Lutz. Au théâtre LucernaireThéâtre Lucernaire, 53 rue Notre-Dame-des-Champs, Paris-6e. M° Notre-Dame-des-Champs. Du mardi au samedi à 19h. De 26 € à 28 €. Rés.: 01 45 44 57 34.. Jusqu'au 10 novembre 2018. 70'.
Spectacle musical
Sylvain Gary, dans Mots pour maux, au théâtre Essaïon. Photo ChrisDé.
« Mots pour maux » (2017), de et avec Sylvain Gary, accompagné de François Martin, au piano, et d'Antonella Mazza, à la contrebasse. Au théâtre EssaïonThéâtre Essaïon, 6 rue Pierre au Lard, Paris-4e. M° Hôtel de Ville, Rambuteau ou Châtelet. Mercredis à 21h30. 20 €. Rés.: 01 42 78 46 42.. Jusqu'au 14 novembre 2018. 70'.
Spectacle musical
Paris à l'infini, au théâtre de la Contrescarpe. Photo Franck Harscouet.
« Paris à l'infini », mise en scène par Valérie Masset. Avec Caryn Trinca (chant) et Sébastien Debard (accordéon). Au théâtre de la ContrescarpeThéâtre de la Contrescarpe, 5 rue Blainville, Paris-5e. M° place Monge. Lundi 20 août à 20h00, en septembre : samedis et dimanches (sauf le 9) à 18h00, lundis à 21h30. De 18 € à 26 €. Rés.: 01 42 01 81 88.. Jusqu'au 15 septembre 2018. 60'.
Spectacle musical
Hop ! Éra, au théâtre Édouard VII. Photo Bernard Richebé.
« Hop ! Éra », de Jordi Purti et Toni Alba. Mise en scène par Jordi Purti. Avec Angel Amieva, Laia Alsina Riera, Laura Pau, Maria Cirici et Xavier Sais Juy. Au théâtre Édouard VIIThéâtre Édouard VII, 10 place Edouard VII, Paris-9e. M° Opéra, Madeleine ou Havre-Caumartin. Du mardi au samedi à 20h30 et le dimanche à 16h. De 15 € à 32 €. Rés.: 01 47 42 59 92.. Jusqu'au 11 août 2018. 80'.
Adriana Lecouvreur, à l'Opéra de Monte-Carlo. Photo Alain Hanel/OMC.
L’Opéra de Monte-Carlo s’est vu décerner lundi dernier, au Théâtre Paris Villette, au cours de la cérémonie des Grands Prix de la critique, le prix de l’Europe francophone par les membres de l’Association professionnelle de la critique de théâtre, musique et danse pour sa production Adriana Lecouvreur (saison 2017-2018).
Les fourberies de Scapin, à Versailles, aux Grandes Écuries. Photo Jon Helland/LexTimes.
« Les fourberies de Scapin » (1671), de Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (1622-1673). Mise en scène par Emmanuel Besnault. Avec Benoît Gruel (Sylvestre), Schemci Lauth (Géronte, Octave), Geoffrey Rouge-Carrassat (Scapin), Deniz Turkmen (Hyacinthe, Zerbinette, Nérine) et Manuel Le Velly (Argante, Léandre). À Versailles, aux Grandes Écuries, le 24 juin 2018 à 17h00. 70’.
Code de la commande publique commenté 2018
  Refonte de l’ouvrage de la maison Berger-Levrault connu sous le nom de Code des marchés publics commenté à la suite de la « simplification » et de la commande publique opérée par l’ordonnance du 23 juillet 2015 et de ses décrets d’application, cette 16e édition, qui prend à présent le nom de Code de la commande publique commenté, est à jour des textes parus au 31 janvier 2018.

Pages

S'abonner à Agenda