Sondage

Les jeunes européens sondés par l'Observatoire européen des atteintes aux droits de propriété intellectuelle
Seulement un quart des citoyens de l’Union européenne âgés de 15 à 24 ans admet avoir utilisé intentionnellement des sources illégales pour accéder à du contenu en ligne au cours des 12 derniers mois et la majorité dit le faire parce que c’est gratuit, ou moins cher que d’accéder à du contenu depuis des sources légales.
Les trois quarts des Français (75%) estiment que la justice en France fonctionne mal et plus de la moitié (59%), ont une mauvaise opinion de la ministre de la Justice Christian Taubira, selon un sondage BVA pour le Parisien-Aujourd'hui en France.
Investir dans le vin ou les manuscrits, se livrer à du trading spéculatif sur internet : les offres de ce type se multiplient et le grand public se voit de plus en plus proposer ces placements, vendus comme des investissements financiers, dénonce l’Autorité des marchés financiers (AMF) qui publie une étude menée par l’institut CSA au sujet de ces offres et des éventuelles arnaques ou escroqueries en la matière.
Une majorité des Français (54 %) pense que Christiane Taubira peut rester au gouvernement, après ses propos contraires à la position de François Hollande sur la déchéance de nationalité, selon un sondage Ifop pour Itélépublié hier.
Le français, une langue compliquée? Oui, s'exclament près de trois quarts des Français qui, s'ils s'estiment bons en orthographe, butent sur quelques difficultés comme le pluriel des noms composés, selon une enquête publiée jeudi.
91 % des Français sont favorables à l’action de groupe, selon les résultats d’une enquêteEnquête réalisée par l’Ifop, par téléphone du 28 novembre au 2 décembre 2014, auprès d’un échantillon de 1006 personnes, représentatif de la population française âgée de plus de 18 ans, par la méthode des quotas (sexe, âge, profession) après stratification par région et catégorie d’agglomération. « les Français et les actions de groupe » réalisée par l’Ifop pour Havas Legal & Litigation et le cabinet d’avocats parisien August & Debouzy.
Huit pour cent des très petites entreprises (TPE) parisiennes n’ayant aucun salarié — oui, oui, vous avez bien lu, n’ayant aucun salarié — disposent néanmoins d’un « service juridique qui gère les aspects juridiques », selon un sondageSondage Ifop/Image & Stratégie pour l’Ordre des avocats de Paris, réalisé par téléphone du 19 au 30 septembre 2014, auprès d’un échantillon de 401 dirigeants d’entreprise représentatif des entreprises parisiennes de moins de 250 salariés, par la méthode des quotas (secteur d’activité, taille salariale) et après stratification par arrondissement. Ifop/Image & Stratégie pour le barreau de Paris consacré aux« besoins juridiques des TPE-PME parisiennes et leurs relations avec les avocats ».
Thierry Herzog et Nicolas Sarkozy.
À l’appui de son appel à une réforme de l’actuel système des écoutes qui permet d’écouter les conversations entre un avocat et un ancien président de la République lui-même avocat voire même entre un avocat et son bâtonnier, le barreau de Paris a commandé un sondage à l’Ifop pour« s’enquérir » de la compréhension des Français quant « aux enjeux liés au respect du secret professionnel ».
Six avocats sur dix sont sont hostiles à l'idée d'une fusion avec les juristes d'entreprise, selon une enquête Ipsos pourla Gazette du Palais, l'opposition étant plus forte parmi les cabinets individuels (65 %) que parmi ceux exerçant en groupe (53 %), 27 % se disant même « très opposé » à ce projet qui est toujours dans les cartons des instances représentatives de la profession.
S'abonner à Sondage