Violences conjugales

Rapport sur les homicides conjugaux
Près des deux tiers des victimes d’homicides conjugaux liés à des violences avaient vainement dénoncé aux forces de police des faits de même nature survenus auparavant, selon un rapport diffusé dimanche et commandé par la ministre de la justice Nicole Belloubet à l’inspection générale de la justice (IGJ) qui lui suggère 24 mesures pour « renforcer la protection des victimes et mieux prévenir la réitération ».
La procédure d’attribution du marché public permettant de déployer sur l’ensemble du territoire le téléphone d’alerte pour les femmes en grand danger qui sont victimes de violences au sein du couple ou de viols a été menée à son terme annonce un communiqué commun des ministères de la justice, de l’intérieur et des droits des femmes.
S'abonner à Violences conjugales