Aller au contenu principal

Impôts

Impôts

Au lendemain d'un vote de confiance ric-rac à l'Assemblée nationale, le premier ministre Manuel Valls voudrait faire d'une pierre deux coups. Un « geste » à l'égard des « sans-dents » pour calmer les frondeurs qui réclament une inflexion à gauche. Il a donc annoncé sur France Inter une baisse des impôts en 2015 qui devrait concerner 6 millions de foyers fiscaux en supprimant la première tranche d'imposition à 5,5 %, relevée à 9 millions de foyers par son secrétaire d'État au budget Christian Eckert.