Verbatim

Contrairement au 10 décembre dernier où il était apparu assis, les mains sur le bureau pour maîtriser son stress, fatigué, le président de la République Emmanuel Macron s'est imposé un peu de repos avant de présenter ses vœux aux Français et a été capable de se tenir debout, décidé, alerte, pendant les dix-sept minutes qu'ont duré ses vœux aux Français que LexTimes reproduit intégralement.
Le président de la République Emmanuel Macron s’est adressé hier soir, 10 décembre, à la Nation et plus particulièrement au mouvement des Gilets jaunes, dans une allocution télévisée pour tenter de calmer leur grogne.
Emmanuel Macron, Athènes, 8 juillet 2017.
Ceux qui reprochent au président de la République Emmanuel Macron d'avoir employé vendredi, lors d’un discours à Athènes, en Grèce, le mot « fainéants » pour désigner les Français ont mal compris. C'est l'inverse. Texte et vidéo à l’appui, les fainéants, expliquent les proches de l’Élysée, ce sont « ceux qui ont eu l'opportunité de réformer le pays mais qui ne l'ont pas fait », « ceux qui préfèrent que rien ne bouge car ils sont déjà confortablement installés ».
Jean-Jacques Urvoas sur France Inter
Léa Salamé : Merci d’être là. Amateurisme, fiasco, bérézina, vous choisissez quoi comme mot ? Jean-Jacques Urvoas : Respect de la Constitution.
Commission européenne, Bruxelles.
Déclaration du 22 octobre 2014 de Jean-Claude Juncker, président élu de la Commission européenne, devant le Parlement européen, réuni en plénière, avant le vote sur le Collège.
S'abonner à Verbatim