Manipulation de cours

Morgan Stanley écope d'une sanction de 20 M€ pour manipulation de cours.
La commission des sanctions de l’Autorité des marchés financiers (AMF) a infligé une sanction pécuniaire de 20 millions d’euros à la filiale britannique de la banque américaine Morgan Stanley pour avoir « manipuler », le 16 juin 2015, le cours de 14 obligations assimilables du Trésor (OAT) français et 8 obligations linéaires belges (OLO), ainsi que le cours d’un contrat à terme sur OAT.
Sylvain Duport accepte de régler 240 000 € et s'engage à suivre une formation.
Dans le cadre d’un accord de composition administrative, conclu le 11 février dernier et publié hier, avec l’Autorité des marchés financiers (AMF), le trader français Sylvain Duport, vainqueur des trophées Capital de la Bourse en 2004 et 2005 avec des performances astronomiques de 3 035 % et 8 406 % respectivement, a accepté de régler la somme de 240 000 euros pour s’éviter des poursuites pour « manipulation de cours » sur « neuf titres […] au cours de 14 séquences […] entre le 3 mars 2014 et le 8 décembre 2016 ».
Autorité des marchés financiers
La commission des sanctions de l’Autorité des marchés financiers (AMF) a infligé mercredi une sanction pécuniaire de 400 000 euros à un particulier pour des manipulations de cours sur 31 « penny stocks ».
Bourse Direct.
La Commission des sanctions de l’Autorité des marchés financiers (AMF) a infligé à un particulier et à la société Bourse Direct des sanctions pécuniaires d'un montant de 75 000 et 250 000 euros respectivement aux motifs que le premier s'était livré à des manipulations de cours et que la seconde ne disposait pas d’une fonction « conformité ayant les ressources et l’expertise nécessaire à l’exercice de sa mission » qui aurait permis de détecter les opérations suspectes.
S'abonner à Manipulation de cours