Mariage pour tous

Le mariage entre personnes de même sexe est une liberté fondamentale à laquelle une convention passée entre la France et le Maroc ne peut faire obstacle si le futur époux marocain a un lien de rattachement avec la France, tel que son domicile, a jugé la première chambre civile de la cour de cassation.
300 000 réacs, selon la préfecture, près de 5 fois plus selon les organisateurs, se sont rassemblés hier dimanche, à Paris, pour s’opposer au projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe, dit « mariage pour tous », adopté par les députés il y a six semaines et qui doit être examiné par les sénateurs à compter du 4 avril.
S'abonner à Mariage pour tous