Transport aérien

Flightright
PUBLICITÉ
Brussels Airlines
La compensation due aux passagers en cas d’annulation ou de retard important d’un vol avec correspondance doit être calculée en fonction de la distance à vol d’oiseau entre les aéroports de départ et d’arrivée, a jugé à la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), le fait que la distance effectivement parcourue par un tel vol est, en raison de la correspondance, supérieure à la distance entre les aéroports de départ et d’arrivée n’a pas d’impact sur le calcul de la compensation.
Air France-KLM
La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est exigible sur les billets d'avion non utilisés et non remboursables, a jugé hier la Cour de justice de l'Union européenne à l'occasion d'une procédure opposant la compagnie nationale Air France-KLM à l'administration fiscale.
Le choc d’un escalier mobile d’embarquement contre un avion ne constitue pas une circonstance extraordinaire qui permettrait au transporteur aérien de s’affranchir de son obligation d’indemnisation en cas de retard de vol de plus de trois heures, estime la Cour de justice de l'Union européenne car « un tel choc doit être considéré comme un événement inhérent à l’exercice normal de l’activité de transporteur aérien ».
S'abonner à Transport aérien