Triche au bac S

Alors qu'un quatrième jeune a été placé en garde à vue vendredi dans le cadre de l’enquête préliminaire du parquet de Paris, c'est un imprimeur de la Maison des examens (Service Interacadémique des Examens et Concours) qui pourrait être à l'origine première de la fuite.
S'abonner à Triche au bac S